Découvrez tous les commentaires des lecteurs et des lectrices à propos de L’Éveil.

Pour lire le résumé et des extraits de ce roman, suivez le lien.

Pour l’acheter ou lire les 8 premiers chapitres gratuitement, c’est par là.

 

Les chroniques de blog :

« Un roman à ne pas manquer » pour Ellaga, du blog L’être en harmonie.

Chère Harmonie,

Je souhaite te parler d’un livre, L’Éveil, qui parle de quasiment tous les sujets que je pense aborder sur mon chemin vers toi. Impossible de ne pas consacrer une lettre à celui-ci.

« 19/20 » pour Stéphanie du blog Les passions de Viedefun.

Il y a des livres, comme ça, qui nous apporte quelque chose, qui nous ouvre les yeux, qui nous éveille (comme le dit si bien le titre du livre).
En effet, sous couvert d’une jolie romance entre deux lycéens issus de deux milieux sociaux différents, ce livre parle surtout de l’éveil des consciences, l’éveil spirituel, l’éveil de l’être humain et l’éveil d’une certaine jeunesse à propos du désastre en cours de notre monde actuel qui ne fait plus trop rêver (c’est le moins que l’on puisse dire…) et qui a même tendance à être inquiétant, voir anxiogène.

« 17/20 » pour Ichmagbücher.

Bref, un roman intéressant avec des personnages attachants, bien écrit et qui aborde des points cruciaux de la marche du monde en ce XXIème siècle.

« 4.5/5 » pour Pauline, du Kiriiti’s Blog.

Les joutes verbales entre Aëlle et Sloann étaient très enrichissantes. Même si j’ai trouvé certains passages trop politisés et d’autres un peu trop spirituels, je n’ai pas vu les pages défilées. C’est une lecture à la fois pédagogique et divertissante que je vous recommande.

 

« Agréablement surprise » pour Oriane, de La boîte aux livres d’Oriane.

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé ce livre pour les discussions qu’ont pu avoir les deux personnages ainsi que pour les personnages vulnérables qui essaient de se construire dans un monde difficile. Mais j’aurais aimé pouvoir m’identifier un peu plus.

 

« 16/20 » pour Satine, de Satine’s books.

Extrait de la chronique de Satine :

Ne pensez pas à une romance entre deux gens qui se détestent. On est très loin de cela. Cependant, on réfléchit, on pose des questions sur la société dans laquelle on évolue, c’est assez intéressant d’avoir des points différents sur des questions que l’on peut se poser.

[…]

Un point qu’il faut souligner pour ce texte, c’est que l’on réfléchit avec les personnages, on étaye son point de vue, on le maintient, on le soutient ou on le réfute. On peut changer d’avis, le modifier et franchement cela fait du bien de changer un peu du genre que je lis. J’ai aussi beaucoup apprécié l’évolution des personnages au contact de l’autre. On est pris dans une spirale assez palpitante.

 

« Coup de cœur » pour Nisa, de Nisa Lecture.

Extrait de la chronique de Nisa :

L’Eveil est un livre inclassable.

Romance par l’histoire d’amour très forte entre Sloann et Aëlle, deux jeunes qui se cherchent, se trouvent et se déchirent à l’âge où on ressent plus fort.

Roman sociétal par les prises de positions des différents personnages, selon leur éducation, les valeurs transmises, leur environnement.

Développement spirituel avec la quête de son moi intérieur. Je pense qu’on peut lire ce roman sans entrer dans cette quête, en restant spectateur (et en y prenant beaucoup de plaisir). Ou alors, on se laisse guider par l’autrice et c’est une lecture à vivre, intensément. En fermant ce livre, je peux affirmer qu’il n’y a pas qu’Aëlle et Sloann qui ont évolué, mais moi aussi.
Le début a été un peu long à lire, parce que ça m’a fait beaucoup réfléchir, je faisais des pauses pour mettre en parallèle ce qu’enseignait Aëlle avec ma propre vie, mes propres blessures.

 

 

« Une expérience fabuleuse ! » pour Mylène, de Ma boîte de Pandore.

Extrait de la chronique de Mylène :

J’aime les questions soulevées et les idées proposées pour les résoudre.
[…]

En bref, l’écriture d’Iléana est toujours aussi fluide et attirante, elle nous porte et nous ouvre les portes d’un monde meilleur, à lire absolument, c’est une expérience fabuleuse !

 

« 10/10 » pour Sandra, du blog Cinquième de Couv’.

Extrait de la chronique de Sandra :

L’Éveil est un roman très positif, c’est certainement ce qui attirera le plus les lecteurs. Le récit n’est jamais culpabilisateur, encore moins moralisateur. En plus, c’est tellement beau de voir Sloann s’épanouir progressivement, changer ses habitudes tout en restant lui-même, lâcher prise. C’est très encourageant.

En somme, comme je l’ai dit d’entrée de jeu, il s’agit d’une lecture fraîche et positive, qui montre qu’au-delà des différences de styles de vie et des avis opposés, des discussions et des rapprochements sont possibles ; il suffit de s’ouvrir un peu et de découvrir l’autre. En parallèle ce roman nous montre qu’un autre mode de vie est possible, tout un chacun pouvant faire ce qu’il peut/veut pour y arriver, mais pour ce faire, il est indispensable qu’il soit renseigné.

 

« Des dialogues et des concepts au top ! » pour Alice, de Bookowlic.

Extrait de la chronique d’Alice :

Concrètement on fait la connaissance de nos deux protagonistes Aëlle et Sloann dont les prénoms ont une signification particulière… […]

J’ai alors vu avec horreur se dessiner le cliché d’une romance classique entre le riche et la pauvre avec des dialogues dignes de 50 shades…Ouf je vous rassure il n’en est rien, bien au contraire.

On assiste alors à des échanges constructifs entre Aëlle et Sloann, très argumentés de la part d’Aëlle avec Sloann qui essaie de les réfuter avec ses croyances.

[…]

En tout cas je dois dire que leurs échanges sont passionnants, je pense que chacun.e peut y piocher des informations le concernant et s’approprier les concepts exposés par Aëlle.

 

« Une belle lecture qui mène à la réflexion » pour Marie, des Lectures de Meuraïe.

Extrait de la chronique de Marie :

Cette lecture ne laisse pas indifférent, il m’a d’ailleurs été difficile d’écrire cet avis, ne sachant pas trop comment en parler.

[…]

J’admire les connaissances d’Iléana Métivier et sa capacité à les partager. Elle nous parle de notions complexes, mais on arrive à comprendre l’essence du concept. Cela m’a motivé à approfondir la question.

[…]

Concernant la partie roman, j’ai beaucoup aimé. Les personnages semblent un peu caricaturés, mais finalement tellement vrai. J’ai aimé aussi sa capacité à mêler la partie documentaire et romancé pour en faire une lecture plutôt fluide.

 

« Coup de cœur » pour Lilou, de Land of Books.

Extrait de la chronique de Lilou :

Avec ce nouveau récit, l’auteur plonge une nouvelle fois dans les méandres tortueux de l’esprit humain.

 

« Coup de cœur » pour Esméralda, des Miss Chocolatine bouquinent.

Extrait de la chronique d’Esméralda :

L’argumentaire ne tombe pas dans l’excès ni la redondance, au fil des pages les explications se développent et d’autres points viennent élargir ses idées. L’auteure offre un récit apolitique, ce qui est totalement bienvenue !

Ce roman est surtout axé sur la communication entre les protagonistes : tel qu’un match de ping-pong, les discussions sont alimentés pas une verbe explosive.

L’auteur m’a plongée dans un monde que je soupçonnais mais dont je n’avais pas en ma possession les tenants et les aboutissements. Il a su toucher une corde sensible et m’a éveillée à voir les choses différemment et à me projeter dans des projets à ma portée de mains ( je pense notamment à la permaculture et pourquoi pas aux énergies renouvelables ou aux fonctionnements des écoles Monstessori).

« L’éveil » est un condensé de philosophie, de notions de bien être, de notions d’environnement, et le tout saupoudré d’une romance magnifique ! Il n’y a rien de prétentieux ou de science infuse dans ce roman. Il ouvre simplement le débat sur tous les points ci dessus, il n’influence nullement le libre arbitre et vous laisse seul, juge d’apprécier ou non les faits énoncés.

 

« Excellent » pour Yumiko d’Évasions Littéraires.

Extrait de la chronique de Yumiko :

C’est donc une histoire passionnante aux nombreuses réflexions qui nous est proposée, le tout servi par un style accrocheur et percutant, mais surtout par des personnages attachants et qui deviennent nos amis au fil des pages.

En bref, que puis-je dire de plus pour vous convaincre de tenter l’aventure? Sloann et Aëlle n’attendent que vous, alors lancez-vous !

 

« 4/5 » pour Coco de Passions Addict.

Extrait de la chronique de Coco :

Un roman contemporain que je vous conseille fortement. Une auteure à surveiller de très près.

 

« Un bon moment de lecture » pour Lectur’Elle.

Extrait de la chronique de Lectur’Elle :

Pour finir, j’ai adoré cette histoire car même si il y a eu un moment plus long j’ai fais abstraction de ça et je me suis concentré sur la romance. Du coup, j’ai rie, j’ai pleuré et quand j’ai fini le livre je me suis posé pleins de questions sur le coté philosophique de l’histoire.

 

« Je recommande chaudement » pour Léona, de La bibli’ de Léona.

Extrait de la chronique de Léona :

Loin de tomber dans le pathos et le misérabilisme, Iléana se sert de ces thèmes [psychologie, sociologie et éducation] pour lancer divers débats constructifs et nous inviter à nous libérer de nos conditionnements. Le tout, accessible aux néophytes, bien entendu.

[…]

Un roman idéal pour démarrer l’année en beauté et vous aider à prendre de bonnes résolutions.

Engagé, mais apolitique, il a le mérite de redorer le blason de l’écologie et le recentrer autour des valeurs qu’il défend.

Malgré son rythme relativement calme, ce parcours initiatique et romantique demeure addictif. Et pour cause, le suspense est directement lié à l’intimité des personnages, à leurs propres découvertes sur eux-mêmes et les autres ainsi que l’évolution de leur relation. D’ailleurs, je salue au passage le talent d’Iléana pour créer des personnages aussi diversifiés qu’uniques.


Amazon

Cyrille Viardot : Belle histoire

Je ne vais pas, encore une fois, raconter l’histoire, j’ai vu que d’autres lecteurs ll’ont très bien fait, ce serait redondant !
L’éveil est un beau roman que j’ai pris plaisir à lire ; pourtant je ne suis pas ce qu’on appelle son public cible, mais il a su me toucher à travers la relation délicate qui se construit au fil des pages entre les deux protagonistes. L’auteure possède une écriture fluide agréable à lire et ce roman, que je recommande chaudement, n’aurait nullement à rougir dans votre bibliothèque à coté des auteurs édités.

Geneviève Dumesnil : Une roman nécessaire et indispensable

Une histoire passionnante, des personnages attachants et une vision de la vie et du monde qui fait du bien à l’âme. Dans ce livre l’auteure nous apporte une réflexion sur le monde et la façon dont on pourrait chacun à son échelle améliorer les choses tant pour soi que pour les autres. Aucun moralisme pour autant, mais des pistes de réflexion auxquelles on reste libre d’adhérer ou pas. Un livre optimiste qui se dévore.

Les lectures d’Aurelalala : intéressant et surprenant

Aëlle, l’héroïne, est une jeune femme de dix-huit ans, qui semble être engagée. Elle manifeste contre une loi visant à privatiser l’éducation. Elle ne le fait pas pour le « fun ». Elle a vraiment de solides arguments pour expliquer tout ce qui découle d’un tel système. Aëlle a reçu une éducation qui n’est pas dans la norme, telle que la société nous la présente. J’imagine qu’elle doit passer pour quelqu’un de loufoque auprès de certains camarades. Mais ce que je retiens principalement sur Aëlle, ce sont ses capacités de discernement sur elle-même autant que sur ce qui l’entoure. C’est ce point-là qui a marqué ma lecture.

En alternance, nous avons aussi accès au journal intime de Sloann, ce pur cliché du gosse de riche. Sloann n’est pas encore majeur et se plie admirablement aux ordres de son père. Son chemin est tout tracé. Il va détester Aëlle qui, même si elle s’en défend, va lui ouvrir des portes et l’obliger à réfléchir sur la vie de façon générale et le système dans lequel nous vivons plus particulièrement. Les tensions sont nombreuses entre eux et vont au-delà d’une attirance mutuelle. Leur attrait ne sera pas une évidence, il va leur falloir du temps et beaucoup de discussions.

Ce roman est bien plus qu’une histoire de cœur entre jeunes adultes, c’est le récit d’une autre façon de vivre, une des multiples possibilités que nous avons pour prendre en main le désastre écolo et politique. Je ne pense pas que ce texte se veuille moraliste même si l’on pourrait le penser. Les explications de Aëlle sont pour le lecteur autant que pour Sloann. Elle n’oblige personne à la suivre.

J’ai adoré tout ce qui touchait aux blessures de l’enfance, les explications, les remises en question.

C’est un roman qui mérite d’être lu surtout si l’on aime tout ce qui touche à la politique, l’environnement et aux différences sociales. Une lecture à n’aborder qu’avec un esprit ouvert.

La plume d’Iléana est toujours aussi agréable, même si j’ai trouvé quelques passages un peu long. J’ai retrouvé ce qui m’avait tellement plu dans La maison abandonnée, quelque chose qui prend aux tripes.

Le mieux, c’est de découvrir et de lire ce roman parce qu’il y a tellement plus à en dire.

Jujube : Au delà d’un roman…

Ce roman en tout premier lieu, n’est pas un simple roman, il y a l’histoire d’Aëlle et Sloann oui mais, au delà il y a toute cette dimension sur les rapports humains, sur notre rapport à nous même, à la société, à cette société par rapport à l’homme… L’auteur prend le prétexte de cette rencontre entre deux lycéens de même âge, mais opposés sur la pyramide sociale, afin de mettre en lumière tout ce que l’on préfère garder dans l’ombre.
Alors oui il faut lire ce roman, inutile de se voiler la face, les problèmes énoncés sont réels et ce livre écrit avec une belle douceur, est en réalité un coup de poing.
Une très belle lecture, presque essentielle j’aurai envie de dire. Lisez, partagez et réfléchissez…

Émilie Trévalet : L’ÉVEIL est un livre majeur, un livre qui nourrit. Une vraie thérapeutique individuelle et collective !

L’héroïne, Aëlle, jeune femme d’une maturité étonnante, est actrice de sa vie et nous propulse dans son sillage. Elle trouve les mots les plus justes pour expliquer les choses graves qui concernent tant chacun de nous que la société toute entière.
On est accaparé par le récit, documenté, sourcé avec exactitude comme un travail universitaire. Et c’est une des grandes forces de l’auteure.

Au travers du roman, l’héroïne aborde en profondeur les relations humaines dans leurs divers aspects : sociologiques, psychologiques, affectifs, environnementaux, écologiques, et ce avec amour. Un amour de l’autre, riche de bienveillance…

Voici un passage de l’ÉVEIL, symbole de l’énergie qu’il transmet :
« Elle était la messagère qui avait ouvert un autre chemin dans ma vie. Celle qui m’avait permis de réaliser ma place dans l’univers, rien de moins ».

L’ ÉVEIL est une œuvre très joliment écrite, intelligente, sensible et sensuelle. Après sa lecture, les voix d’Aëlle et de Sloann continuent d’exister dans la tête, comme les paroles des chansons de Bob Dylan.

Iléana Métivier, de part ses qualités et la noblesse des idées qu’elle défend, est devenue une des forces vives de la littérature indépendante. Un immense merci pour avoir écrit l’ÉVEIL.
À lire en priorité…

 

J’ai eu l’immense honneur (et plaisir) de procéder à la correction de « L’Éveil », et ce roman a été pour moi une véritable révélation. J’y ai appris énormément, tant sur nos modes de vie que sur la façon dont nous pouvions juger autrui. Sans oublier cette façon de gérer nos émotions. C’est devenu pour moi une œuvre majeure, voire une référence, et je sais que je le relirai en y apportant des annotations pour souligner les passages qui m’ont marqué. Loin de romancer l’ensemble, la relation sentimentale qui unit Aëlle et Sloann permet d’expliquer bien des choses, elle illustre, explique, convainc… Le travail d’écriture de l’auteure a été très poussé, elle en a fait quelque chose de magnifique. Merci Iléana Métivier, ce que vous avez écrit m’a ouvert les yeux.

Client d’Amazon : À lire sans hésiter !

« L’éveil » m’a beaucoup touché. C’est le genre d’histoire dont on a besoin aujourdhui. Qui fait bouger les choses.
En plus de personnages attachants, dont la psychologie évoluent au fil de l’histoire, l’écriture est très agréable.
J’avais beaucoup aimé « Seconde chance », j’ai adoré « l’éveil ».
N’hésitez pas, vous passerez un super moment !