La maison abandonnée, deux mois après

Salut à toutes et à tous,

Deux mois après l’autopublication de « La maison abandonnée », ma nouvelle téléchargeable gratuitement, voici mon bilan.

Le détail de la distribution Premium :

On peut donc constater que les chiffres pour Amazon, Kobo et Fnac, n’apparaissent pas.

C’est le gros point faible lorsque l’on choisit la gratuité chez Bookelis : certains de leurs partenaires ne fournissent pas de chiffre !

D’autre part, il y a aussi mon blog « Ma Boîte de Pandore ». 200 vues ont été enregistrées les deux premiers jours qui ont suivi la publication. Impossible de connaitre le chiffre précis pour la suite, puisque le nombre de vues n’est pas disponible dans le détail.

En conclusion : 152 + 6 +200 = 358 téléchargements pour « La maison abandonnée » ! Sans compter la plus grosse plateforme (Amazon), où la nouvelle est restée dans le top 100 gratuit environ un mois et demi. Une belle surprise !

Au niveau des commentaires, Amazon remporte

la palme d’or ! Avec 85 ventes sur Carrefour/Nolimstore, je pensais en découvrir au moins un ou deux… mais non !

Sur près de 200 ventes recensées par Bookelis, une vingtaine de personnes ont posté un message sur une des plateformes de téléchargement. Merci à vous. Vos encouragements, critiques constructives, ou simplement vos petits mots positifs, lorsque je passe des heures à préparer ce qui me tient à cœur, me boostent à un point inimaginable. =) Et puis, c’est grâce à vous que d’autres lecteurs osent se plonger dans le récit.

NB : J’ai reçu le nombre de téléchargements pour Amazon France : plus de 500 ! Ce qui réhausse le total à près de 1 000 ventes =)

*

Au-delà de tous ces nombres, j’ai surtout beaucoup appris.

On ne s’imagine pas les heures de travail que demandent une mise en page réussie, une couverture qui reflète l’âme du texte, ou bien même les innombrables relectures pour chasser la dernière faute (qui souvent reste bien visible pendant un petit bout de temps avant que nous-mêmes (ou une personne sympathique) la corrigions !)

Avec « La maison abandonnée », j’ai appréhendé cet aspect technique. Je suis à présent rassurée, je me sais capable de le faire pour « L’Éveil ». Et même si un roman de 600 pages n’a rien à voir avec une nouvelle d’une vingtaine, je pars confiante !

Au passage, merci de ton aide précieuse, Cindy. 😉

L’aspect marketing a aussi été une grande découverte pour moi. Je suis toujours en plein apprentissage de ce côté-ci, mais c’est passionnant !

Au plaisir d’échanger avec vous,

Iléana

 

Suivant

La maison abandonnée

  1. Un succès mérité pour cette nouvelle Ilé. Tu écris vraiment super bien et j’ai hâte de me plonger dans la lecture de « Seconde chance »

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén