Vos avis à propos de ma nouvelle Je te vois et du recueil Sur le fil du Collectif Pulp Ink !

Résumé et lien de téléchargements gratuits ou d’achat ici.

 

Les chroniques de blog

Félicie lit aussi (extrait) :

Ces 7 nouvelles, parfois très courtes, sont des histoires de vies suspendues à un évènement qui peut les faire basculer et tomber de haut, jusqu’à descendre dans les ténèbres de la douleur. Toutes sont emplies d’images qu’il est possible ou non de voir ou d’interpréter de multiples façons.

» » Je te vois de Iléana Métivier

Un tendre message d’amour d’une relation envolée. Les notes de musiquent les lient. Ils ne sont jamais bien loin et l’aura de l’un protège celui qui reste. J’avais lu une autre nouvelle d’Iléana (et dois lire L’éveil..) et je retrouve la même plume sensible, douce.. et mélodieuse cette fois-ci.

 

Amazon

Sylvie Amand : Oui à « Sur le fil »

Les nouvelles sont un genre un peu délaissé et c’est dommage…
Ces 8 petites nouvelles sont excellentes. On y trouve du suspense, de l’émotion et on ne s’ennuie jamais.
A découvrir sans hésiter 👍

 

Émilie : Quelle judicieuse initiative de publier ce recueil de nouvelles !

Huit auteurs expérimentés nous invitent, par leurs œuvres originales, à découvrir une « Nouvelle vague littéraire ».
Le ton général est celui de la littérature de fond, qui aborde des sujets forts ou même intenses.
Le titre de chaque récit est à lui seul une incitation à la lecture :
« Les pas de Louise » de Nicolas Chevolleau
« Balade dominicale » de Florian Collonge
« L’Apocalypse selon Marie » de Bouffanges
« Miss T » de Fémi Peters
« Un, deux, trois » de Jeanne Sélène
« Perpetuum Mobile » de Jean-Christophe Heckers
« Résurrection » de Selma Bowinger
« Je te vois » d’Iléana Métivier
Le recueil est complété par une courte biographie ainsi qu’une bibliographie de chaque auteur, des indépendants qui sont à n’en pas douter les artisans d’une littérature nouvelle…
À lire sans hésiter !

 

Les lectures d’Aurelalala : À savourer !

Huit auteurs, huit nouvelles.

– Les pas de Louise, Nicolas Chevolleau
Un texte imagé et poétique où l’on parle d’arbre et de bois mais pas seulement. 4/5

– Balade dominicale, Florian Collonge
Un récit sombre où il est question d’une sortie, celle d’un père et de sa fille. La promenade va prendre une allure terrifiante. 4/5

– L’Apocalypse selon Marie, Bouffanges
Un décor apocalyptique où Marie se désagrège. Est-elle vraiment seule ? C’est LA nouvelle à ne pas manquer de ce recueil. Une fois de plus, Bouffanges fait mouche. Il y aurait des tas de choses à relever mais pas question de vous ôter le plaisir de la découverte. Chapeau ! 5/5

– Miss T, Fémi Peters
Qui est donc cette mystérieuse Miss T qui semble s’acharner sur notre pauvre héroïne ? Pour le découvrir, venez lire ces quelques lignes. La plume est intéressante, imagée et poétique. 4,5/5

– Un, deux, trois, Jeanne Sélène
Une sœur, une femme, une mère. Un homme. On compte : 1,2,3 et Jeanne Sélène signe une nouvelle qui fonctionne et cloue le bec. 4,5/5

– Perpetuum Mobile, Jean-Christophe Heckers
Un ex qui a ôté toute confiance en elle, un amant qui lui a permis de renaître et une lettre qui pourrait tout changer. Quel prix pour se sentir pleinement libre ? Une chute intéressante. 4/5

– Résurrection, Selma Bodwinger
Beaucoup trop court pour vous en parler. Un texte bref mais qui fonctionne quand même. 3,5/5

– Je te vois, Iléana Métivier
Une nouvelle qui sait parler au cœur comme chacun des textes que j’ai pu lire de cette auteure. On y évoque le souvenir, l’accompagnement et l’acceptation. 4,5/5

Le Collectif Pulp Ink signe un recueil sympathique à découvrir où lecteurs et héros sont Sur le fil. Ne passez pas à côté, vous pourriez bien y rencontrer des plumes enrichissantes. Merci aux auteurs pour ce partage.

 

LAULAULA : Nouvelles

Ce recueil nous propose des nouvelles de différents auteurs : la meilleure façon de les découvrir et de les redécouvrir !
Je les ai tous appréciées même si loin devant je placerais Nicolas Chevolleau, Jeanne Selene et Selma Bodwinger (mon trio de tête et de cœur)