Catégorie : Mes écrits

Tome 1 : L’Élite

Roman dystopie & fantastique

 

Parution courant 2020.

***

Prologue

 

L’eau jaillit, effleura le ciel en un puissant geyser.

Enfin, la puissance tapie sous la croûte terrestre s’exprimait, grandiose, cauchemardesque dans sa promesse de destruction massive. Une multitude de gouttelettes s’envola sur des mètres alentour, retombant en une fine pluie colorée. La magie du soleil et de l’eau combinée. Chaque couleur de cet éphémère arc-en-ciel resplendissait avant de mourir.

Partout autour du monde, des phénomènes semblables se produisirent à quelques secondes d’intervalle. Océans Atlantique, Pacifique, Austral, mer des Caraïbes… Les scientifiques s’alarmèrent, les lieux d’apparition de ces jets monstrueux ne laissaient planer aucun doute : les failles des plaques tectoniques, déjà très – trop – actives ces deux dernières années, leur jouaient un tour inédit.

L’alerte aux tsunamis ne changea pas grand-chose pour les êtres encore vivants. Les vagues, puissances effroyables, fracassèrent tout sur leur passage, sans distinction aucune ; les troncs centenaires, les os de quelques semaines, les pierres taillées et assemblées depuis des siècles… pour terminer leur course au pied des monts les plus hauts, ravageant les dernières cultures.

Contrairement aux scénarios précédents, l’eau ne se retira pas. Inexorablement, le niveau continua à grimper. Les populations décimées escaladèrent les parois plus ou moins abruptes, poursuivies par ce qui semblait être le dernier des maux de l’Apocalypse du XXIe siècle. Les cadavres flottèrent dans un enchevêtrement de bois et de câbles électriques avant de sombrer, happés par la lourdeur de leur chair imbibée ou par l’un de ces énormes poissons préhistoriques des fonds marins, devenus maîtres de cette nouvelle ère.

 L’eau, source de vie, léchait les talons des plus faibles, guerrière vengeresse et mortelle de la planète souillée par la bêtise et l’indifférence humaines. Une poignée d’êtres, les plus forts ou les plus solidaires, survécurent.

Les Grandes Catastrophes avaient nettoyé la Terre, remettant l’humain à sa simple place d’espèce faisant partie d’un grand tout.

***

Ce prologue vous a plu ? À bientôt pour la suite ! 😉

Perceptions

Nouvelle contemporaine

 

Résumé :

Le corps de Clément l’attend derrière cette porte. Gaïa le sait, tente de se résoudre à l’inévitable. Mais rien ne peut la préparer aux sensations physiques qu’elle s’apprête à vivre.

Seconde Chance

Roman contemporain

Version papier :

Résumé :

Nina, Théo, Estéban et Violette, viennent des quatre coins de la France. Dans la valise de chacun, les problèmes tissés d’un passé trop lourd. Choisis pour faire partie du projet de réadaptation « La Ferme », ils devront apprendre à vivre ensemble pour dépasser leurs maux et tenter de se reconstruire.

Une seconde chance pour se tourner vers l’avenir que Sandrine et Gino, leurs éducateurs, sont bien décidés à leur offrir, malgré les tourments de l’adolescence et les coups de la vie.

Je te vois

Nouvelle contemporaine

 

 

Résumé et extrait :

« Les rêves sont parfois réels. Tu en doutes encore, mais cet air-ci te rappelle cette singulière expérience. Nos conversations nocturnes ne sont pas une illusion. Ton corps astral m’a déjà rejoint plusieurs fois. Souviens-t’en ! »

L’Éveil

 Roman contemporain

Résumé :

Aëlle, issue du milieu altermondialiste, se bat pour sauver l’Éducation Nationale, menacée de privatisation par l’État. Blessée lors d’une manifestation, elle va malgré tout travailler à la villa des Riveria, où elle rencontre Sloann, ce riche héritier. Ils se disputent aussitôt : vu son discours antigouvernemental, la jeune fille n’a-t-elle pas provoqué les Policiers ?

Ils n’ont rien en commun, excepté leur curiosité et leur ouverture d’esprit les poussant aux échanges vifs et argumentés.

Mode de vie, carcans sociétaux, écologie et blessures transmises par l’éducation… De discussions engagées en confidences, de querelles en réconciliations, les deux jeunes adultes apprennent à se connaitre. Au-delà de leur attirance mutuelle, leur monde intérieur vacille.

Baume au cœur

Nouvelle contemporaine

 

 

Résumé :

Dans un bus bondé, la violence des mots et de l’indifférence blesse chaque âme présente. Pourtant, personne ne cille.

Que craignent tous ces gens ?

La maison abandonnée

Nouvelle contemporaine

Résumé :

Ce sont nos mots sur ces murs. Leur art qui les illustre.

Sur la pierre de cette maison abandonnée, ils subsisteront après nous, après eux. Même après toi et moi.

Des mots qui touchent, marquants, percutants, sur l’absence, le vide, la douleur. Avec sensibilité, Iléana Métivier nous atteint en plein cœur.

Cindy Costes.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén